Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > Interne > À propos de Caroline Gaudriault

31
dec

À propos de Caroline Gaudriault

par Marion de Baecque

Zig-Zag part du principe que la pensée ne va pas d’un point A à un point B en ligne droite, mais évolue en spirale. Partisan de fuir le consensus, il respecte les contradicteurs. La vérité étant multiple et souvent remise en question, notre réflexion est en droit de zig-zaguer, comme le fait notre époque qui se cherche. Avec la participation du photographe Gérard Rancinan et d’intellectuels, Zig-Zag invite à témoigner, à ouvrir des perspectives et converser d’une opinion à l’autre…


(en savoir plus...)

Zig-Zag part du principe que la pensée ne va pas d’un point A à un point B en ligne droite, mais évolue en spirale. Partisan de fuir le consensus, il respecte les contradicteurs. La vérité étant multiple et souvent remise en question, notre réflexion est en droit de zig-zaguer, comme le fait notre époque qui se cherche.
Avec la participation du photographe Gérard Rancinan et d’intellectuels, Zig-Zag invite à témoigner, à ouvrir des perspectives et converser d’une opinion à l’autre…
Zig-Zag veut échapper aux préjugés, affectionne particulièrement le libre arbitre et n’a pas peur de la nostalgie. Ce que Zig-Zag aime plus que tout c’est son époque, moderne. Et l’impertinence n’étant jamais très loin de son trait de caractère, il regarde avec ironie et sens critique les contradictions de notre société pour mieux en appréhender les contours et s’ouvrir sur des perspectives nouvelles.

PNG - 13.7 ko
PNG - 39.9 ko

Journaliste indépendante, Caroline Gaudriault a longtemps collaboré pour les magazines internationaux - The Sunday Times, Stern, Time, Paris-Match… - en travaillant sur des reportages d’envergure à travers le monde. Elle a réalisé de nombreux portraits de personnages-icônes, notamment dans le monde de l’art contemporain.
Depuis toujours, elle dialogue avec la photographie. Elle est la collaboratrice éditoriale du photographe français Gérard RANCINAN. En scénariste, son regard vient appuyer l’image, en poursuivant une réflexion qu’ils mènent ensemble depuis de longues années. Elle invite dans ses bulles de réflexion des intellectuels à converser, et mélange les genres qui s’affrontent parfois, en faisant appel à la science, la religion, la philosophie ou l’art.

Ce texte est publié sous licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported