Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > Edito > De quelle liberté parle-t-on ?

14
jan

De quelle liberté parle-t-on ?

par Caroline Gaudriault

Tous mes faits et gestes postés par moi ou par d’autres sur internet sont mémorisés à jamais par Google.
Les moteurs de recherche enregistrent les cookies de mon ordinateur et me tracent dans toutes mes errances sur internet.
Les sites de vente m’enregistrent à chacune de mes visites et me poursuivent à chacun de mes achats en m’envoyant en retour et à foison des bandeaux personnalisés de publicités ciblées.
Je suis l’appât des pros du marketing de sites marchands qui analysent mes intérêts et suggèrent en continu des propositions transversales pour m’inciter à la consommation.
Je suis suivie par Facebook comme 800 millions de followers mais aussi comme un nombre incalculable de non inscrits.
Ma puce de téléphone dévoile tout de mon parcours dés que j’actionne mon GPS.
Ma puce de carte bleue dévoile tout de mes achats et localisation dés que je paye.
Comme il ne nous est pas autorisé de payer en liquide au-delà d’une certaine somme ou de posséder sur soi du liquide au-delà d’une certaine somme, je n’échappe pas au mouchard de ma CB.
Comme je ne suis pas paranoïaque, je ne vais pas effacer chacun de mes cookies, débrancher sans cesse la géolocalisation de mon téléphone, payer un « nettoyeur » pour effacer toutes mes traces sur internet.
Bref je suis suivie malgré moi, sans qu’on ne m’ait demandé si cela me plaît ou pas.
Pourtant, il n’est toujours pas autorisé de donner aux frontières de l’Europe une liste des personnes fichées par la Police au nom des libertés individuelles.
Au vu de mon expérience, je me dis que les professionnels du marketing ne se sont pas posés toutes ces questions d’éthique et ne trouvent pas d’entrave à leur action par le groupe des CNIL européennes.
La consommation aurait-elle - jusqu’à présent ? - toujours été plus importante que la sécurisation dans la société que nous avons créée ?

Cela n’atteint pas ma liberté individuelle d’être suivie dans mon quotidien – même si cela m’agace - .
Cela atteint ma liberté individuelle de savoir que sur mon territoire qu’est l’Europe des gens incontrôlables mais bien connus des services de police - et à raison ! - se baladent impunément.

Array
(
    [titre] => De quelle liberté parle-t-on? 
    [texte] => 
    [nom_site] => 
    [url_site] => http://
    [modere] =>  
    [table] => 
    [config] => Array
        (
            [afficher_barre] =>  
        )

    [_hidden] => 
    [cle_ajouter_document] => 
    [formats_documents_forum] => Array
        (
        )

    [ajouter_document] => 
    [nobot] => 
    [ajouter_groupe] => 
    [ajouter_mot] => Array
        (
            [0] => 
        )

    [id_forum] => 0
    [_sign] => 181_181_article_
    [_autosave_id] => Array
        (
            [id_article] => 181
            [id_objet] => 181
            [objet] => article
            [id_forum] => 
        )

    [_pipelines] => Array
        (
            [formulaire_fond] => Array
                (
                    [form] => forum
                    [args] => Array
                        (
                            [0] => article
                            [1] => 181
                            [2] => 0
                            [3] => 
                            [4] => 
                            [5] => 
                            [6] => 
                        )

                    [je_suis_poste] => 
                )

        )

    [formulaire_args] => fQ3Y2QDJdkyD3WB1VQyXD8oIarZqZl2MVlKt4cjU5Y7WYMzDp9tp+r2vVarC0htW4Hjd0VMTT1VBw1/BK4Avglj+cE2HgpZzRnXHrzX39VPZJDhDsYtUr/N9KsRjGTNGc2MKGxBP+F5Z1sG3
    [erreurs] => Array
        (
        )

    [action] => /spip.php?article181
    [form] => forum
    [id] => new
    [editable] =>  
    [lang] => fr
    [date] => 2017-09-20 14:42:18
    [date_default] => 1
    [date_redac] => 2017-09-20 14:42:18
    [date_redac_default] => 1
)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.