Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > ZIGZAG- > Malheur à l’homme par qui le scandale arrive !

05
jun

Malheur à l’homme par qui le scandale arrive !

par Théophane Le Méné

Ils croissent et se multiplient, toujours plus, toujours plus fort. Ils accompagnent les élus comme un adjectif épithète, au point que nous finirions presque par croire qu’ils sont désormais l’appendice indispensable de l’exercice politique : les scandales.

Certes l’avènement d’une plus grande transparence au nom de la démocratie qui confine parfois à l’atteinte à la vie privée, et l’explosion du déballage médiatique les dévoilent toujours davantage à la face du monde. Et d’aucuns souligneront cela comme un progrès. Mais tout de même… En quelques mois, nous avons eu à connaître d’un ministre des Finances - qui nous enjoignait de nous serrer la ceinture lorsque lui s’exilait tranquillement en Helvétie, jurant dans le même temps les yeux dans les yeux - qu’il n’en était rien. Un conseiller spécial du président de la République tombait pour un conflit d’intérêt si évident qu’on ne comprend toujours pas comment il a pu décemment s’affranchir de ses devoirs les plus élémentaires. Le président du premier parti d’opposition de France se serait, lui, permis de régler un certain nombre de fausses factures afin de dissimuler un dépassement massif des dépenses de la campagne présidentielle.
Autre temps, autre mœurs, il y a trois ans, on nous parlait d’un ministre français que ni la pédophilie ni la justice n’auraient arrêté. Au même moment le directeur de l’institution financière la plus influente du monde se voyait accusé de viol sur une femme de chambre tandis que les langues se déliaient, narrant l’une après l’autre des histoires toujours plus sordides sur les pulsions imposées du personnage en question. Aucun de ces hommes qui ont dirigé ou qui dirigent le pays ne connaîtront jamais la joie des barreaux, de l’ombre et de la savonnette dans les douches. L’argent et l’entregent sauront leur trouver une sortie honorable. Et, avec cela, on voudrait expliquer aux jeunes de banlieue qu’une voiture ne se brûle pas, qu’une femme ne s’insulte pas, que l’on ne triche pas avec la solidarité nationale ou les finances publiques, quand ceux qui sont privilégiés et qui se doivent d’être des exemples, versent sans vergogne et en toute impunité dans le délit ou le crime ?
« Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales ; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive », disait un jeune barbu fou, il y a de cela deux mille ans. Que sa volonté soit faite, mais vite : le temps presse.

Théophane Le Méné

Array
(
    [titre] => Malheur à l'homme par qui le scandale arrive !
    [texte] => 
    [nom_site] => 
    [url_site] => http://
    [modere] =>  
    [table] => 
    [config] => Array
        (
            [afficher_barre] =>  
        )

    [_hidden] => 
    [cle_ajouter_document] => 
    [formats_documents_forum] => Array
        (
        )

    [ajouter_document] => 
    [nobot] => 
    [ajouter_groupe] => 
    [ajouter_mot] => Array
        (
            [0] => 
        )

    [id_forum] => 0
    [_sign] => 175_175_article_
    [_autosave_id] => Array
        (
            [id_article] => 175
            [id_objet] => 175
            [objet] => article
            [id_forum] => 
        )

    [_pipelines] => Array
        (
            [formulaire_fond] => Array
                (
                    [form] => forum
                    [args] => Array
                        (
                            [0] => article
                            [1] => 175
                            [2] => 0
                            [3] => 
                            [4] => 
                            [5] => 
                            [6] => 
                        )

                    [je_suis_poste] => 
                )

        )

    [formulaire_args] => fQwo2gDJdkyDO6TwwJRuoZSV6+bS6SR6KQdPQ8i6Jo6EOqwC1px38dJNXvjzp6Ju8iGJoT4WITm2rVO2PWgZfSuseHH+urDBBYMVUetvXNqk/Ktk7sAhHuh3k3/jNb2OXU6//iftsuipGtnW
    [erreurs] => Array
        (
        )

    [action] => /spip.php?article175
    [form] => forum
    [id] => new
    [editable] =>  
    [lang] => fr
    [date] => 2017-10-17 00:16:03
    [date_default] => 1
    [date_redac] => 2017-10-17 00:16:03
    [date_redac_default] => 1
)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.