Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > Débat > Les femmes françaises au pouvoir, un piêtre modèle de modernité

27
jan

Les femmes françaises au pouvoir, un piêtre modèle de modernité

par Caroline Gaudriault

Réponse à Jacques de Guillebon

Cher Jacques de Guillebon,

Comme je suis d’accord avec vous sur ce tropisme bien français à laisser aux femmes les miettes de pouvoir ! Mais en développant votre propos, vous semblez suggérer qu’elles restent sous le joug historique d’une histoire politique virile, bien que certaines d’entre elles aient accès à des postes politiques d’importance sans jamais en atteindre la cime. Et quand vous émettez un doute sur leur volonté ou non d’en sortir, pour moi l’affaire est claire.

Quand dix-huit femmes gouvernent aujourd’hui dans le monde, la France reste encore dans sa tradition des maîtresses et concubines. Elles ont certes grandement participé à l’histoire et les français romantiques (oserais-je dire machistes ?) trouvent que finalement elles gouvernaient peut-être mieux aux côtés de… qu’à la place de… Mais il est fou de rester aujourd’hui dans le déni d’un changement d’époque et de continuer à laisser aux femmes les seconds rôles. La Modernité d’un pays se juge autant sur ses développements scientifiques et techniques que sur ses mentalités. Et loin de moi l’envie de rentrer dans un débat sociétal qui plairait à Najat Vallaud-Belkacem, car le sujet des femmes au pouvoir ne fait pas débat. Il est tout simplement en prise avec l’hypocrisie populaire et dépendant du pouvoir masculin bien en place. L’accès au pouvoir est noué par la virilité des organes de pouvoir, masculinisé de façon séculaire : Franc maçonnerie, patrons de presse… Il est logique qu’il se dénouera en partie par la bonne volonté masculine. Mais les privilèges acquis sont bien difficiles à rendre !

Quand on regarde Christina Fernandez de Kirchner en Argentine, Dilma Vana Rousseff au Brésil, Laura Chinchilla au Costa Rica, on peut se faire une idée sur le niveau de machisme de la France et de l’Europe du sud en général.

Toutes les femmes politiques ont droit à des portraits médiatiques plus glamour que leurs confrères, certes. On aura des détails sur leur style vestimentaire, coiffure, sex-appeal, enfants… D’Edith Cresson à NKM, elles s’en plaignent toutes, sauf peut-être Carla Bruni. Et dans les rangs de l’assemblée, elles ont toutes étudié la longueur de leur jupe, fait disparaître les décolletés et noués leurs cheveux ou les portent courts. La Politique passe avant la Femme.
Les « plaisanteries » sexistes envers les femmes ont un goût assassin – visent-elles une déstabilisation ?-, alors qu’envers les hommes (on se souvient du « beau Villepin ») elles virent au compliment. Mais finalement, il se pourrait que les femmes reviennent en arrière et prennent leur féminité comme un atout en cessant d’en avoir peur. NKM aujourd’hui, sexy quarantenaire, a détaché son chignon et harangue cheveux au vent, assumant sa séduction comme un argument. C’est pourtant de son propre camp que les flèches masculines sont les plus traitres.

Quoi qu’il en soit, si la France n’a jamais porté une femme à la présidence, elle ne supporte pas plus ses premières dames. Rien de comparable avec le rôle et le respect que vouent les Américains à Michelle Obama ou auparavant à Hilary Clinton.
Et l’on se demande si on ne les pousse pas à des rôles les plus indignes. Notre première dame aurait une concurrente depuis un an, selon le paparazzi qui la traquait, et depuis deux, selon les sources médiatiques. Alors soit l’ignorance était totale, soit le désir de côtoyer le pouvoir était plus fort que l’humiliation portée.

Au-delà du jugement moral dont ce n’est pas le propos, la situation (qui se répète) montre que le temps est venu pour une présidence féminine.

Caroline Gaudriault

1
  commentaire

  • Bon, alors !
    Une femme une un homme au pouvoir on s’en fout, c’est toujours du pouvoir dont on parle avec ces dérives, ces perversités, ces mensonges, ce nombrilisme, ce narcissisme, cet égocentrisme, cette quête de reconnaissance et de recherche d’éternité… !
    Les femmes sont trop intelligentes, trop miraculeuses ( ce sont nos mères tout de même), trop grandes pour se salir dans les méandres visqueux du pouvoir, de la politique ! Vive les Femmes toutes les Femmes !
    Gérard.

Array
(
    [titre] => Les femmes françaises au pouvoir, un piêtre modèle de modernité
    [texte] => 
    [nom_site] => 
    [url_site] => http://
    [modere] =>  
    [table] => 
    [config] => Array
        (
            [afficher_barre] =>  
        )

    [_hidden] => 
    [cle_ajouter_document] => 
    [formats_documents_forum] => Array
        (
        )

    [ajouter_document] => 
    [nobot] => 
    [ajouter_groupe] => 
    [ajouter_mot] => Array
        (
            [0] => 
        )

    [id_forum] => 0
    [_sign] => 153_153_article_
    [_autosave_id] => Array
        (
            [id_article] => 153
            [id_objet] => 153
            [objet] => article
            [id_forum] => 
        )

    [_pipelines] => Array
        (
            [formulaire_fond] => Array
                (
                    [form] => forum
                    [args] => Array
                        (
                            [0] => article
                            [1] => 153
                            [2] => 0
                            [3] => 
                            [4] => 
                            [5] => 
                            [6] => 
                        )

                    [je_suis_poste] => 
                )

        )

    [formulaire_args] => fQwo2gDZckyDOwBxToHvC59MHcARZ11gaVJt4sgUY4/qDf1LfpDFyvNNvvsTxqJPx26tgSaxaCHUDcnFu5SRwYTMeVWsB6zp4YMDM+dxFrvfyDVGnlyX4nBDMcRHbDTL3POV9ul6P5VOC5LO
    [erreurs] => Array
        (
        )

    [action] => /spip.php?article153
    [form] => forum
    [id] => new
    [editable] =>  
    [lang] => fr
    [date] => 2017-06-26 17:45:35
    [date_default] => 1
    [date_redac] => 2017-06-26 17:45:35
    [date_redac_default] => 1
)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.